Yann Kerninon

« Dans un monde manifestement en transition, l’économie et l’entreprise se retrouvent – qu’on s’en réjouisse ou non – au centre de questions qui dépassent, de très loin, le simple cadre de la gestion et du business. Les managers et les dirigeants d’entreprises sont confrontés à des enjeux écologiques, sociaux, géopolitiques, démocratiques, philosophiques, religieux. Ils contribuent à modifier le monde, voire l’humain lui-même. Une telle situation ne peut se vivre sans une ouverture intellectuelle, sans un questionnement de fond, sans des outils conceptuels et sans une prise de conscience de cette responsabilité. Le club Idéo participe de cette démarche qui consiste à interroger les métiers de manager ou de dirigeant dans toute l’étendue de leur complexité. »

YANN KERNINON est philosophe, pédagogue, formateur et artiste. Diplômé́ de Néoma (Reims Management School) en 1996, il prend directement la voie de l’écriture, de la pédagogie et de la création artistique. Il est né en 1972.
Auteur de plusieurs essais philosophiques, il a notamment publié Moyens d’accès au Monde – Manuel de survie pour les temps désertiques (éd. Bord de l’Eau) et Tentative d’assassinat du bourgeois qui est en moi (éd. Maren Sell). Ce dernier ouvrage a reçu le Prix du Pamphlet 2009 et a été́ traduit en Inde. Son dernier essai, Vers une libération amoureuse a été́ publié en 2012 chez Libella Maren Sell.

A l’ESSEC, il est responsable du programme d’ouverture à la diversité́ sociale appelé «Expérience Terrain», qui consiste à envoyer tous les étudiants de première année en stage dans des structures d’aide sociale (Emmaüs, Secours populaire), des usines, des supermarchés ou des collèges de type ZEP. En tant que pédagogue, il enseigne la philosophie et l’histoire de l’art à Centrale Paris, Télécom Paris, Sup de Co Rouen et en classe préparatoire à l’ISTH.
En tant que conférencier ou formateur, il intervient régulièrement dans les cercles de réflexion Key People et dans le réseau Germe.
Ses activités d’artistes l’ont aussi mené́ vers la performance d’art contemporain, la prestidigitation (qu’il utilise en formation), la réalisation cinématographique et le rock.